Bienvenue sur le blog !

Bienvenue sur le blog ! L’idée derrière cette section est d’avoir un endroit où je peux parler de sujets qui me tiennent à cœur, qu’ils soient ou non liés au reste du site. C’est également une opportunité pour me présenter un peu plus, au-delà de ce qui est déjà disponible sous les autres onglets.

Vous trouverez ici des conseils tirés de mon expérience dans différents domaines, des idées et opinions que je souhaite partager avec d’autres, des réflexions diverses et bien plus. Le tout est rassemblé dans des catégories (accessibles depuis le panneau de gauche) selon le type d’article écrit et le sujet abordé.

Enfin je souhaiterais encourager les lecteurs qui ont quelque chose à dire après la lecture d’un article à laisser un commentaire : après tout les idées exposées ne sont que les miennes et sont ouvertes à débat. Vous pouvez aussi tout à fait prendre contact !

Si vous choisissez de laisser un commentaire sur l’un des articles mais qu’il n’apparait pas dans la journée c’est très probablement parce qu’il a été classé comme spam. Envoyez-moi un e-mail pour m’avertir et j’en autoriserai la publication !

Peut-on améliorer le monde grâce au Développement Personnel ?

Introduction

L’article qui suit a été publié pour la première fois dans le magazine de Jönköping International Business School, en 2011. Il se base sur des idées qui m’ont traversé l’esprit à une période particulièrement heureuse de ma vie, en 2010, à une époque où je souhaitais contribuer, donner quelque chose au monde mais sans parvenir à décider quoi ou comment. Quelques mois plus tard j’en discutais avec un ami qui s’occupait du magazine de l’université et qui, trouvant ces idées intéressantes, proposa que j’écrive un article sur le sujet, ce que je fis à la fois pour organiser mes pensées et les mettre sur le papier, et comme moyen d’ouvrir le débat et l’échange d’opinions.
Un peu plus tard j’ai basé mon mémoire de Master sur des concepts similaires, quoi que focalisés sur les entrepreneurs et chefs d’entreprises. Le résultat était sans doute maladroit mais suggérait tout de même des réflexions intéressantes dignes d’être approfondies.
De même, l’article ci-dessous est un peu maladroit également, peut-être même peu clair sur certains points, mais j’aime à croire qu’il véhicule des idées dignes d’intérêt, notamment en ces temps troublés, et c’est pourquoi j’ai souhaité le publier à nouveau mais en ligne cette fois. Vous trouverez aussi à la fin quelques réflexions et commentaires qui reflètent Lire la suite »

Comment gérer au mieux les réunions multiculturelles et multilingues

Cet article, bien que long, est publié d’un seul bloc plutôt que sous forme d’articles plus courts (comme je l’ai fait précédemment). Faites-moi savoir quel format de publication vous préférez !

De l’importance et des difficultés de savoir communiquer avec des gens aux langues et cultures différentes

Ce n’est un secret pour personne : communiquer avec des gens venant d’autres pays est aujourd’hui de plus en plus fréquent, notamment parce que c’est de plus en plus facile et (on peut l’espérer) de plus en plus reconnu comme étant nécessaire. En se concentrant sur le domaine des affaires par exemple (et on pourrait faire de même avec le domaine scolaire, la recherche, etc.), on voit aisément que les avantages de telles relations sont nombreux, en plus d’être Lire la suite »

A quel point est-il important pour un visiteur de parler français en France ?

Article rédigé initialement pour www.global-directions.se

Introduction

Lorsque l’on voyage à l’étranger, que ce soit pour les vacances ou le travail, il arrive que l’on rencontre des problèmes ou des limitations que l’on ne rencontrerait pas chez soi : Bien souvent ils sont dus au fait que la langue et la culture locales sont différentes du pays où l’on vit.

On pense d’ailleurs souvent à la langue : après tout c’est le plus évident, surtout en Europe où l’on trouve beaucoup de langues différentes sur une superficie limitée qui, en plus, sont bien souvent trop différentes les unes des autres pour être comprises sans être étudiées au préalable. Autrement dit les limitations inhérentes au manque de maitrise de la langue locale se font sentir dès l’arrivée.
En revanche on pense sans doute beaucoup moins aux Lire la suite »

Le Projet Européen – quel avenir ? (partie 2 sur 2)

>> Partie 1 de cet article

Quel avenir ?

Tout abandonner : la solution ?

Face aux défis auxquels le Projet Européen est actuellement confronté, la dernière mode semble être d’abandonner (tout le projet ou bien certains morceaux seulement). Personnellement je préfère en général ajuster ou retravailler plutôt qu’abandonner mais cela ne me semble pas nécessairement être une mauvaise solution, TANT que c’est fait de manière constructive : on ne se retrouve plus dans la vision ? Abandonnons-la et choisissons-en une nouvelle. Les méthodes ne mènent nulle part ? Laissons-les tomber, concentrons-nous sur la vision et choisissons-en de nouvelles, plus en rapport avec ce que l’on veut accomplir. En bref il s’agit d’identifier l’origine du problème, de savoir par quoi l’on souhaiterait remplacer ce qui ne marche pas et enfin d’être conscient de ce que l’on gagne ET perd en abandonnant l’existant pour autre chose.
Toutefois la tendance actuelle semble Lire la suite »

Le Projet Européen – quel avenir ? (partie 1 sur 2)

>> Partie 2 de cet article

Introduction

Il me semble que c’est en Terminale que j’ai pour la première fois véritablement réfléchi à l’Union Européenne : notre professeur d’histoire géographie nous avait demandé notre opinion sur le sujet et comment cela impactait notre vie de tous les jours. A l’époque je ne savais pas vraiment ce que c’était et je ne voyais absolument pas en quoi c’était lié à ma vie, et c’est ce que j’ai dit. Cela m’a valu de la part de ma professeur le commentaire « in tartiflette we trust » (la tartiflette étant un plat typique de Savoie, où je suis né et ai grandi) : les Savoyards reconnaitront là le slogan utilisé pour manifester sa fierté d’appartenir à cette belle région. Cela dit dans le cas présent c’était surtout un moyen de souligner que ma perception était limitée à l’endroit où je vivais et que je ne voyais pas plus grand. Mais n’est-ce pas le cas pour nous tous ? Tant que l’on ne voit pas quelque chose ou ses conséquences par soi-même elle n’existe pas vraiment pour nous… Et même avec le recul je pense qu’il était plus avisé d’écrire les choses telles qu’elles étaient (à savoir que je n’avais pas vraiment d’opinion sur l’UE puisqu’il me semblait qu’elle n’avait rien fait pour ou contre moi) plutôt que d’encenser ou diffamer quelque chose que je ne connaissais finalement pas.
Toutefois depuis j’ai acquis une nouvelle perspective sur l’Europe, notamment grâce Lire la suite »

« Résultats précédents