Peut-on améliorer le monde grâce au Développement Personnel ?

“image

Introduction

Cet article a été publié pour la première fois dans le magazine de Jönköping International Business School, en 2011. Il se base sur des idées qui m’ont traversé l’esprit à une période particulièrement heureuse de ma vie, en 2010, alors que je souhaitais contribuer, donner quelque chose au monde mais sans parvenir à décider quoi ou comment. Quelques mois plus tard j’en discutais avec un ami qui s’occupait du magazine de l’université et qui, trouvant ces idées intéressantes, proposa que j’écrive un article sur le sujet. C’est ce que je fis, à la fois pour organiser mes pensées et les mettre sur le papier, et comme moyen d’ouvrir le débat et l’échange d’opinions.
Un peu plus tard j’ai basé mon mémoire de Master sur des concepts similaires, quoi que focalisés sur les entrepreneurs et chefs d’entreprises. Le résultat était sans doute maladroit mais suggérait tout de même des réflexions intéressantes dignes d’être approfondies.
De même, l’article ci-dessous est un peu maladroit également, peut-être même peu clair sur certains points, mais j’aime à croire qu’il véhicule des idées dignes d’intérêt, notamment en ces temps troublés, et c’est pourquoi j’ai souhaité le publier à nouveau mais en ligne cette fois. Vous trouverez aussi à la fin quelques réflexions et commentaires qui reflètent les découvertes et expériences vécues depuis que l’article a été écrit pour la première fois.

L’article

Qu’est-ce que le Développement Personnel ?

Si l’on devait en donner une définition, même discutable, on pourrait le résumer en l’élargissement de notre conscience, pour mieux employer notre libre-arbitre (ce qui signifie voir plus de choses, se réveiller, et être capable de faire des choix responsables) et pour mieux comprendre le monde. Il est important de se souvenir que le Développement Personnel n’est ni une philosophie ni une religion : c’est un état d’esprit, une manière de penser basée sur l’action et non des paroles ou des croyances incontestables. L’action est sagesse : nous apprenons à travers elle, et n’importe qui peut se développer, peu importe d’où l’on commence ou bien ce en quoi l’on croit.

Pourquoi le Développement Personnel ?

L’élargissement de notre conscience et la maitrise de notre vie apportent le bonheur, et c’est pourquoi le Développement Personnel est pertinent. Il est important de comprendre que la véritable paix et la joie de longue durée ne viennent pas de l’extérieur mais de la manière dont nous pensons et voyons le monde.

Comment atteindre cela ?

Sans surprise cela demande énormément d’engagement personnel, ainsi que quelques connaissances et éventuellement un certain soutien. Cela exige du temps, du travail et une forte volonté. Les connaissances peuvent se trouver dans les livres, dans certains films ou idéalement grâce à un maître/mentor/coach, mais c’est ensuite à chacun de nous de les appliquer. La bonne nouvelle c’est que toutes les ressources nécessaires se trouvent en nous, ce qui veut dire que n’importe qui peut se développer.

Quel peuvent être les résultats ?

Les gens développés sont « grands » (différent de « bons » qui ne fait référence qu’à des compétences techniques) : ils ont « quelque chose en plus » par rapport aux gens normaux, on dirait qu’ils sont « doués pour être des êtres humains ». Je suis sûr que nous connaissons tous quelqu’un qui, pour une raison ou une autre, nous fait nous sentir bien, paisible, juste par sa présence. Quelqu’un qui semble fort tout en étant accessible et amical : quelqu’un de simple mais pas de simpliste.

Comment le Développement Personnel pourrait-il impacter nos vies et notre environnement ?

Tout d’abord il est important de comprendre que notre monde est fractal : ce qui est petit est de nature similaire à ce qui est grand. Un flocon de neige est composé d’innombrables petits flocons avec le même motif. Une feuille est composée d’une racine principale qui se divise en petites branches, tout comme un arbre… Et les pays sont composés de gens. Ainsi les émotions et comportements impliqués lors d’une dispute entre deux personnes sont similaires à ceux impliqués dans des guerres entre deux pays. Par conséquent un changement à l’échelle de l’individu devrait amener un changement à l’échelle globale : si les gens, sur une base individuelle, travaillent à la disparition de leurs émotions négatives (telles la peur, le doute…) cela continuerait à une échelle plus large tels les pays et le monde.
Le second point est que les gens heureux vont avoir tendance à être prêts à Servir, c’est-à-dire agir pour un but plus grand qu’eux-mêmes. Puisque leur joie provient de leur manière de penser, leur permettant ainsi de répondre aux besoins de leur ego de manière durable (voir la Pyramide des Besoins Humains de Maslow pour en apprendre plus sur les besoins de l’Ego et du Soi), leurs actions viseront l’Actualisation du Soi, qui s’atteint le mieux par le Service. Ainsi les réponses à la pollution, les guerres, la famine, les maladies, les crises financières et ainsi de suite viendront d’individus qui suivent leurs rêves et se sentent poussés à agir pour le monde (servir).

Conclusion

Je pense que le Développement Personnel devrait être enseigné de manière systématique. Les connaissances diffusées par les livres ou à travers le coaching personnel devraient être assemblées, ordonnées, et éventuellement intégrées au système éducatif (écoles et universités). Des concepts clés telles la manière de voir le monde, la manière de se percevoir et de percevoir les autres, et des traits comme la confiance en soi sont utiles à n’importe qui dans n’importe quelle situation. Ils devraient donc être enseignés et présentés durant des cours & séminaires dédiés. Car rien de tout cela n’est aisément disponible ou largement diffusé.
Concluons maintenant avec une phrase qui vaut le coup d’être mémorisée et comprise, notamment pour tous ceux qui sont inquiets, stressés ou malheureux :

« Souviens-toi que rien, absolument rien ne certifie que tu vivras la seconde à venir. »

Réflexions & commentaires

Les idées de base et leurs conséquences

Cet article était ordonné autour de 3 concepts majeurs présentés comme la clé pour faire face aux difficultés à venir :

• Agir à l’échelle individuelle plutôt qu’à l’échelle globale et compter sur le fait que les effets vont se diffuser et finir par modifier la situation globale.
• Agir sur l’état d’esprit/la vérité intérieure (identifiée comme la cause) plutôt que sur le monde extérieur (identifié comme la conséquence).
• Travailler avec des concepts de Développement Personnel

Cette manière de penser a des conséquences intéressantes, parmi lesquelles le fait que les facteurs externes (innovation technologique, nouvelles lois & accords, etc.), qui reçoivent traditionnellement une grande attention, ne deviennent rien de plus qu’un divertissement, des curiosités sans réelle signification pour l’avenir de l’humanité SAUF dans le cas où il s’agit de la manifestation de la volonté d’un individu de contribuer à l’amélioration du monde. Ainsi l’individu et la société dans son ensemble feraient mieux de se concentrer sur le développement de chaque personne plutôt que sur des changements extérieurs.

La prochaine fois que vous écoutez l’un de ces géniaux Ted Talks, essayez de faire attention à combien les gens extrêmement compétents et passionnés et aux idées novatrices font référence à un état d’esprit qu’ils avaient ou ont acquis. Combien parlent de courage / de persévérance / de poursuivre un rêve / de savoir qu’ils réussiraient quelles que soient les circonstances / du besoin de donner quelque chose en retour / de la nécessité de savourer la vie chaque jour ? Il s’agit là de concepts issus du Développement Personnel. Certains les ont appris dans les livres avant de les appliquer dans leur vie, d’autres les ont appris à travers leur vie et en parlent, parfois ils sont présentés de manière alambiquée et parfois de manière simple, mais au final il s’agit toujours des mêmes idées, et elles sont à la source de n’importe quelle réussite.

Limitations

La véritable difficulté toutefois est de définir « Développement Personnel » et l’état d’esprit supposé en découler et qui est à la source du bien-être. Comme indiqué dans l’introduction cet article est un peu maladroit, surtout dans la manière dont il présente chaque partie et les connecte entre elles (la place de la Pyramide des Besoins Humains de Maslow n’est par exemple pas claire). Cependant sa plus grande faiblesse est sans toute l’absence de véritable définition du terme Développement Personnel, notamment alors que tout tourne finalement autour de ce concept.
Malheureusement c’est un exercice difficile et je ne suis pas encore parvenu à faire mieux… On peut toutefois dire que ce terme rassemble des idées de la religion, de la philosophie et de la recherche scientifique. C’est un mélange d’attitudes et de manières de penser et d’agir. Parmi les éléments clés qu’il réunit on peut citer accroitre sa confiance en soi, éviter de juger, ne pas laisser la peur dicter nos actes, suivre notre vérité intérieure, contrôler nos pensées/méditer souvent, nous percevoir comme une part du monde et non comme un fragment isolé et insignifiant, entre autre.

Le modèle mis à jour

Depuis que ces idées m’ont traversé l’esprit et que j’ai rédigé cet article, j’ai passé les dernières années à regarder toute nouvelle expérience ou difficulté avec cet état d’esprit de manière à le tester. Pour le moment la conclusion est que je crois toujours en ce que j’ai écrit. Toutefois le modèle présenté peut être complété, notamment en ajoutant qu’il n’est pas nécessaire d’atteindre le haut de la Pyramide de Maslow pour faire une différence dans le monde et en rappelant qu’atteindre une paix intérieure est une fin en soi :

1/ Agir sur l’état d’esprit car il est au cœur de tout le reste et la seule véritable source de bonheur, ce qui est finalement bien connu.

2/ Travailler avec des concepts de Développement Personnel. Quiconque a essayé pourra sans peine témoigner que cela conduit à une forme de paix intérieure, et je pense que son efficacité provient (en partie tout du moins) du fait que cela semble basé sur une compréhension profonde et juste de la Nature Humaine : les êtres humains sont positifs et créatifs à la base et ne deviennent négatifs et destructeurs que lorsque leur jugement est faussé par la peur, le doute, l’insécurité, etc. Nous n’oscillons donc pas entre le Bien et le Mal, nous ne sommes pas mauvais à la base avec le besoin de nous repentir : nous sommes Bons mais parfois faibles.
En outre cette idée est soutenue par tous les exercices visant à apaiser nos pensées (mindfullness, méditation…) puisque leur pratique nous aide à retrouver le calme, la foi en l’avenir et en nos compétences, notre créativité, notre patience. Cela semble suggérer que nos émotions négatives (et les actions qui en découlent) ne sont pas dans notre nature mais viennent de nos pensées.

3A/ Se sentir apaisé est une fin en soi, et il est important de s’en souvenir : après tout qu’y a-t-il d’autre à atteindre dans cette vie ? Quel est le but final de tous nos objectifs si ce n’est de trouver la paix ?

3B/ Se sentir apaisé conduit également à l’amélioration de l’environnement d’un individu :

• En supprimant ses émotions négatives et les comportements destructifs qui en découlent. Après tout les gens heureux et en paix ne sont pas destructifs : vous viendrait-il à l’idée d’intriguer contre quelqu’un lorsque vous devenez père/mère ? Seriez-vous jaloux si vous aviez confiance en vos capacités ? Vous sentiriez-vous obligé de forcer votre opinion chez les autres le jour où vous obtenez le poste dont vous rêviez depuis si longtemps ? Et la liste est sans fin (notez comment la source du bonheur n’a pas besoin d’être liée aux émotions négatives pour les effacer : à partir du moment où nous nous sentons bien nous abandonnons les comportements négatifs).

• En aidant à remplir les différents besoins mis en avant par Maslow dans sa Pyramide (à travers la Loi d’Attraction : on doit se sentir bien pour attirer ce que l’on souhaite) et ainsi avancer petit à petit jusqu’au sommet, où apparait alors le besoin de Servir (c’est-à-dire agir pour une cause plus grande que soi). A partir de là toute action visera l’amélioration de son environnement et du monde.

Il est difficile de trouver des exemples d’actions basées sur le besoin de Servir car les motivations derrière un acte sont toujours floues et peu de gens ont atteint ce niveau (et souvent pour une durée relativement courte). Un contre-exemple typique pourrait toutefois être la tendance actuelle des entreprises à parler de la grande cause qu’elles servent dans un effort pour se situer au sommet de la Pyramide aux yeux de leurs clients et indiquer qu’elles travaillent à l’amélioration du monde. Malheureusement dans 99% des cas elles ne s’y trouvent pas (encore plus vrai pour les très grosses sociétés car plus il y a de propriétaires/décideurs et moins il est probable que tout le monde soit motivé par le besoin d’Accomplissement de Soi) et cela devient évident lorsque les grands discours se heurtent aux difficultés : c’est alors les véritables besoins qui prennent le dessus. C’est par ailleurs également très vrai dans la politique, et il serait peut-être préférable d’être honnête sur les besoins que l’on cherche à remplir (ou alors de ne pas en parler du tout) plutôt que de présenter quelque chose qui n’est pas (encore ?) actuel.

• Car les gens en paix partagent de l’énergie positive avec leur environnement, même s’ils travaillent encore à remplir les besoins en dessous de l’Accomplissement de Soi (c’est-à-dire qu’ils travaillent pour eux et non pour les autres).
J’ai un exemple parfait pour illustrer ce phénomène, un exemple que je cite souvent, tiré de mon semestre d’études à Séoul en Corée du Sud : un jour durant l’un des cours, le professeur a passé son temps à lister tous les dégâts causés par l’Homme dans le domaine de l’écologie, dans un effort pour souligner à quel point il était important d’agir et de contribuer à sauver la planète. Un grand discours sur le Service, s’occuper de problèmes qui ont un sens, avoir un impact dans le monde et un objectif plus grand que soi. Le résultat ? Je me suis senti complètement déprimé et triste à cause de toute l’énergie négative qu’il diffusait. A-t-il contribué à rendre le monde meilleur ce jour ? J’en doute.
Un peu plus tard ce même jour en rentrant chez moi je passais comme d’habitude à côté de la pizzeria du quartier qui appartenait à un homme et sa femme et la mère de l’un des deux (sans que je n’aie jamais réussi à savoir lequel…). J’y étais allé plusieurs fois et avais toujours été accueilli chaleureusement, en plus de manger d’excellentes pizzas. Parfois je les voyais tous les trois faire quelques exercices à l’extérieur pour profiter du soleil ou prendre l’air. Quoi qu’il en soit je n’avais pas envie de cuisiner et suis donc entré pour commander une pizza. Pas de grands discours, pas de grandes idées (on ne pouvait même pas communiquer vu mon niveau catastrophique en coréen !), juste une énorme rasade d’énergie, d’attitude et de sentiments positifs.
En sortant je souriais à nouveau et me sentais plein d’espoir et d’idées pour l’avenir. Ont-ils contribué à rendre le monde meilleur ce jour ? Oui, sans aucun doute.
Alors que s’est-il passé pendant la vingtaine de minutes nécessaires à la préparation et à la cuisson de ma pizza ? Ils ont partagé l’énergie issue de leur calme intérieur.

L’état intérieur d’une personne impacte le monde.

Peut-être plus important encore :

L’état intérieur d’une personne est plus important que ses paroles, ses idées ou ses actions.

4/ Nous pouvons améliorer le monde grâce au Développement Personnel car le monde est composé de gens, et tous les effets positifs sur l’individu décrits ci-dessus sont donc destinés à se produire également à l’échelle globale.


Qu’en pensez-vous cher lecteur ? Êtes-vous d’accord avec l’idée d’agir au niveau individuel plutôt que global ? Sur l’état d’esprit plutôt que les conséquences extérieures ? Pourquoi (ou pourquoi pas) ? Avez-vous déjà atteint un tel sentiment de bien-être que vous avez ressenti le besoin de donner quelque chose en retour ? Avez-vous déjà remarqué l’impact de l’état intérieur des gens (ou le votre) sur votre environnement ?

Si vous choisissez de laisser un commentaire mais qu’il n’apparait pas dans la journée c’est très probablement parce qu’il a été classé comme spam. Envoyez-moi un e-mail pour m’avertir et j’en autoriserai la publication !

Abonnez-vous au flux RSS du Blog pour ne pas manquer le prochain article !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.