A quel point est-il important pour un visiteur de parler français en France ?

“logo

Introduction

Lorsque l’on voyage à l’étranger, que ce soit pour les vacances ou le travail, il arrive que l’on rencontre des problèmes ou des limitations que l’on ne rencontrerait pas chez soi : Bien souvent ils sont dus au fait que la langue et la culture locales sont différentes du pays où l’on vit.

On pense d’ailleurs souvent à la langue : après tout c’est le plus évident, surtout en Europe où l’on trouve beaucoup de langues différentes sur une superficie limitée qui, en plus, sont bien souvent trop différentes les unes des autres pour être comprises sans être étudiées au préalable. Autrement dit les limitations inhérentes au manque de maitrise de la langue locale se font sentir dès l’arrivée.
En revanche on pense sans doute beaucoup moins aux différences qui existent en terme de culture :
peut-être certains parlent-ils de « Culture Européenne » ou de « Culture Occidentale », et il existe bien sûr des points communs, notamment lorsque l’on compare au style de vie en Asie ou en Afrique par exemple. Cela dit quiconque visite un autre pays Européen et cherche à comprendre comment les habitants pensent et vivent découvrira bien vite qu’il existe des différences, même en Europe.
Et c’est là un élément important car c’est bien les différences culturelles qui, le plus souvent, sont la source de problèmes, pas la langue. Elles sont en effet beaucoup plus difficiles à identifier : il faut souvent plusieurs semaines ou plusieurs mois avant de réaliser qu’un message est mal compris et à ce moment il devient très difficile d’identifier la cause du problème comme étant culturelle. N’avons-nous pas après tout tendance à partir du principe que tout va bien lorsqu’aucune difficulté particulière ne surgit directement durant le voyage, pendant la réunion, lors du repas ?
Enfin, les problèmes liés à la culture demandent souvent des solutions long-terme : des formations, du temps passé dans le pays, et une bonne part d’humilité et d’ouverture d’esprit.

Voyons donc un peu l’importance de parler français en France, et notamment en quoi il s’agit avant tout d’un aspect culturel plutôt que linguistique.

Parler français pour être compris

Ce n’est un secret pour personne : parler français lorsque l’on est en France est utile, de même que parler la langue du pays que l’on visite va toujours contribuer à simplifier les choses. Toutefois il existe en France une part non-négligeable de la population qui ne parle pas d’autre langue que le français, notamment les gens qui habitent à la campagne ou dans les petites villes, et connaitre la langue n’en devient donc que plus important.
On pourrait aussi mentionner les personnes âgées qui parlent rarement l’anglais tandis que parmi les quarantenaires et cinquantenaires on trouve ceux qui travaille/ont travaillé avec l’étranger et parlent donc correctement l’anglais et ceux qui ne l’ont jamais utilisé.
En revanche parmi les jeunes, dans les grandes villes ou encore sur les lieux touristiques, on trouvera presque toujours quelqu’un qui parle l’anglais, au moins suffisamment pour comprendre et se faire comprendre. Cela dit avoir avec soi un guide de conversation avec des phrases utiles est toujours une bonne idée !

La France est également le pays qui accueille le plus de touristes au monde et les habitants sont donc habitués à recevoir des visiteurs d’autres pays et d’autres cultures. Ainsi, tant que l’on ne se retrouve pas au milieu de nulle part ou que l’on doit demander quelque chose de très spécifique ou compliqué, un mélange de français, d’anglais et de langage corporel suffira.

Parler français pour être écouté

Nous avons vu à l’instant qu’il est presque toujours possible de se faire comprendre en France même sans parler correctement français, mais cela signifie-t-il que les gens sont prêts à écouter ?

Les français pensent que parler la langue du pays que l’on visite est une marque de politesse. MLa plupart essayeront d’apprendre quelques mots de la langue parlée dans le pays qu’ils comptent visiter et s’attendent donc naturellement à ce qu’un visiteur fasse de même.
Il est également vrai, malheureusement, qu’une bonne partie des français ne le font pas : ils voient leur langue comme étant internationale et pensent qu’elle devrait être parlée partout, au moins à un niveau basique. Ces personnes parleront probablement français même lorsqu’elles voyagent et s’attendent bien sûr à ce qu’un visiteur parle français en France.
Mais peu importe finalement le profil qu’un visiteur va rencontrer durant son séjour en France puisque l’attitude générale est qu’il doit savoir parler quelques mots de français lorsqu’il vient dans le pays. Personne ne s’attend à ce qu’un étranger parle la langue couramment mais une phrase ou deux et quelques mots simples suffisent pour gagner le respect de ses interlocuteurs et une attitude plus amicale :

  • Bonjour
  • Au revoir
  • Merci
  • Je ne parle pas très bien français
  • Parlez-vous anglais ?

Ce conseil est par ailleurs encore plus important pour les gens qui ont l’anglais comme langue maternelle : dans ce cas précis un français verra l’anglais non plus comme la langue internationale mais comme la langue du visiteur, et peu de choses énervent les français autant qu’un étranger qui utilise sa langue maternelle en France et s’attend à ce que tout le monde comprenne…
Un conseil simple : débuter la discussion avec “bonjour” ! Cela peut suffire à rendre les français beaucoup plus amicaux.
Pour ceux qui n’ont pas l’anglais comme langue maternelle le problème est moindre. Mais pourquoi ne pas dire quelque chose comme :
Excusez-moi, je suis [choisir une nationalité] et je ne parle pas très bien français. Parlez-vous anglais ? »
D’une pierre deux coups : on parle français tout en indiquant que l’anglais n’est pas sa langue maternelle ! Ou alors pour ceux qui débutent en anglais directement il peut arriver que la personne en face demande s’ils parlent français, et après confirmation qu’elle poursuive en anglais.

Conclusion

Parler français en France est donc bien plus une question de culture qu’une question de langue. Bien sûr on peut avoir besoin de la langue pour se faire comprendre et obtenir ce que l’on veut, mais elle est avant tout nécessaire pour être écouté et entendu. On peut ensuite passer en anglais et se créer des contacts. Et si la personne en face ne parle que français il n’est pas rare qu’elle cherche quand même par tous les moyens à aider.

Lorsque l’on est sur la même longueur d’onde d’un point de vue culturel, parler la même langue n’est plus aussi important qu’on peut le croire !

Si vous choisissez de laisser un commentaire mais qu’il n’apparait pas dans la journée c’est très probablement parce qu’il a été classé comme spam. Envoyez-moi un e-mail pour m’avertir et j’en autoriserai la publication !

Abonnez-vous au flux RSS du Blog pour ne pas manquer le prochain article !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.